Témoignages

Le Trottibus de STGO vu par…

Depuis 2010, vous êtes des dizaines à marcher beau temps mauvais temps tous les matins d’école sur les trajets du Trottibus.

Curieux, le Comité Trottibus a voulu savoir ce qui fait le rayon de soleil de l’un? La goutte de pluie de l’autre? L’arc-en-ciel des uns et des autres?

En tant que Bénévoles parents ou du quartier, Assistants bénévoles ou Trottineurs, tous nous ont livré avec une grande générosité d’inspirants témoignages, dont voici quelques extraits :

«J’aime savoir que mes deux fils et leurs amis marchent de la maison vers l’école en toute sécurité avec d’autres adultes bénévoles qui se connaissent tous et qui, comme moi, marchent de deux à trois jours par semaine. Beau temps, mauvais temps !» Caroline M., Bénévole parent
«Je marche avec le Trottibus parce que ça me garde jeune. Les jeunes sont tellement pleins d’idées extraordinaires que cela créer de beaux dialogues.» André F. Bénévole du quartier
«Quand j’étais petite, je traversais la moitié de la ville de Nice pour me rendre à mon lycée. Jamais mes parents se sont posés la question si ça pouvait me gêner ou me fatiguer.» Mme B., Bénévole du quartier
«Vous hésitez à devenir Bénévole Trottibus ? Essayez ! Ce n’est pas compliqué. Une fois par semaine, comme moi, par exemple. J’ajuste mon horaire.» Isabelle T., Bénévole parent
«Avec Mme Camille, quand on est Assistant Bénévole, on fait toutes sortes d’activités pour organiser de petites fêtes, comme vers Noël, pour les Bénévoles et les élèves Trottineurs.» Manu, Assistant bénévole
«Il n’y a pas grand-chose que je n’aime pas sur le Trottibus : à vrai dire, j’aime pas rien, j’aime ça tout le temps !» Georges M. Trottineur
«Un souhait : que les grand(e)s de 4e, 5e et 6e, ex-Trottineurs, deviennent à leur tour Assistant(e)s bénévoles. Les plus jeunes verront à coup sûr en eux de très beaux modèles d’implication ! » Marie-Claude P., Bénévole parent
«Je m’implique dans le Trottibus parce que c’est mon fils qui me l’a expressément demandé ! Il est revenu de l’école avec un dessin inspiré d’une histoire racontée en classe d’un enfant qui marchait.» Consuelo V., Bénévole parent
«Il fait froid, il y a du verglas au sol ? Les enfants débordant d’énergie vont tout de même t’attendre sur le coin de la rue. Ça aussi, c’est motivant !» Dahn P., Bénévole parent
«La compagnie des enfants m’apporte beaucoup de plaisir. J’apprécie nos petites conversations surprises à partir du regard des enfants qui marchent.» Anne F., Bénévole du quartier
Propos recueillis par Marie-Claude Petit

Pin It on Pinterest

Share This